Quand on crée dans un espace national, on ne rencontre pas le public, on rencontre l’état. On est chez l’état. Public et artistes confondus. C’est lui qui reçoit ; qui dicte les limites et les règles de bienséances. Il ne peut exister que de l’art officiel dans ce contexte. Aucun artiste ne peut s’en affranchir. […]

Continuer la lecture